«

»

Fév 15

Comment la respiration abdominale réduit votre stress et calme vos angoisses

  • SumoMe

 

Respirer, c’est la vie !

Pour vivre heureux et diminuer votre stress, vivez le moment présent.

 

J’ai abordé longuement ce thème dans mes précédents article sur le pouvoir du moment présent.

 

Mais qu’il est parfois difficile de revenir dans l’instant présent lorsque notre mental est tourmenté de soucis, de pensées négatives, de mauvaises vibrations….

 

Vous possédez pourtant un moyen très simple pour revenir « ici et maintenant » et calmer notre esprit : il vous suffit simplement de vous concentrer sur votre respiration et l’observez.

respiration-abdominale

http://www.freedigitalphotos.net

La respiration nous accompagne tout au long de notre vie, mais nous n’avons pas conscience à quel point elle est importante !

 

Cette belle mécanique nous est livrée avec tout le reste dès notre naissance
Regardez un bébé respirer, son ventre se soulève doucement au rythme de sa respiration, c’est la respiration abdominale.

 

Puis, avec les années, nous modifions sans le savoir notre manière de respirer.

 

C’est bien dommage, car la respiration abdominale nous apporte beaucoup de bienfaits.

 

Du coup, nous respirons mal !

 

Comment prendre conscience de sa respiration ?

 

Ceux qui ont la chance de suivre des cours de chant en savent quelque chose, puisque c’est la première chose qu’il apprenne à faire, à savoir respirer par le ventre. En remplissant leur diaphragme d’air il utilise les techniques de la respiration abdominale pour augmenter la quantité d’air disponible pour pouvoir chanter.

 

Saviez-vous par exemple que vous pouviez réduire les effets négatifs du stress et calmer vos angoisses en pratiquant la respiration abdominale ?

 

Voilà une série de question auxquelles nous allons répondre dans cette article :

[list style= »guard »]

  • Qu’est-ce que la respiration abdominale ?
  • Comment agit-il elle sur nous ?
  • Comment pratiquer cette respiration sans risque ?

[/list] 

 

 

Et en plus, vous découvrirez deux vidéos pour vous permettre d’apprendre à respirer avec le ventre

 

Qu’est-ce que la respiration abdominale ?

 

Tout d’abord, rappelons que la respiration se fait par la bouche ou le nez et qu’elle se compose en deux phases principale :

 

L’inspiration, qui est la phase pendant laquelle vous aspirez l’air extérieur dans votre corps

 

L’expiration, qui est la phase pendant laquelle vous expulsez l’air transformé en gaz carbonique hors de votre corps

 

Jusque-là, rien de nouveau pour vous j’imagine.
La question est de savoir où se dirige cet air que vous respirez.

 

Vous avez en quelque sorte le choix, même si, habituellement, cet air va remplir presqu’uniquement votre cage thoracique (surtout en phase de stress), vous pouvez volontairement décider de l’envoyer dans la partie basse de vos poumons ce qui aura pour effet de gonfler votre abdomen, nous verrons un peu plus loin pourquoi.

 

Pour vérifier si votre respiration est plutôt thoracique ou ventrale (abdominale), c’est très simple.

 

Vous posez une main sur votre ventre et l’autre sur votre thorax et celle qui se soulève au moment de votre respiration vous indiquera votre type de respiration.

 

Comment agit la respiration abdominale sur nous ?

 

Quels sont les effets d’une respiration abdominale sur nous et pourquoi devons-nous la privilégier (quand c’est possible…)

 

Une respiration abdominale agit sur des fonctions de notre système nerveux qui bloque les effets anxiogènes et restaurent l’énergie de la partie de notre organisme qui est notamment touché lors d’une situation de stress.

 

Pour en savoir plus à ce sujet, voici quelques liens :

 [list style= »guard »]

[/list]

 

 

Un respiration superficielle, rapide et courte, aura comme incidence de ne pas utiliser pleinement votre diaphragme et vos muscles abdominaux, l’air n’entrant que dans partie thoracique.

 

Elle peut ainsi créer des sensations de peurs, des angoisses ou un sentiment de manquer d’air.

 

Une respiration plus profonde et lente aura l’avantage de faire travailler davantage votre diaphragme, qui est le muscle de la respiration par excellence, qui va en s’abaissant faire gonfler la partie abdominale, notamment le transverse, qui est le plus long muscle abdominale du corps.

 

Vous pouvez d’ailleurs sentir ce muscle au moment de l’inspiration en posant vos mains juste en dessus de vos hanches.

 

Encore plus facile : toussez et vous sentirez le transverse.

 

Un peu de d’anatomie pour comprendre cela :

 

Les muscles dit « intentionnels » sont ceux que vous pouvez décider de faire bouger avec votre seule volonté et que vous pouvez d’ailleurs travailler en salle de Fitness.

 

Les muscles dit « réflexes » ne peuvent pas être sollicité par votre propre volonté. Le transverse en fait partie et vous avez pu le constater en toussant : vous ne pouvez pas le contracter intentionnellement et lorsque vous toussez, vous ne pouvez pas l’empêcher de fonctionner.

 

Pour les travailler, vous devez connaître les exercices spécifiques pour cela.

 

Si cela vous intéresse, je vous en dis plus ici : La posturologie fonctionnelle

 

La respiration profonde fait d’ailleurs partie des fondamentaux du sport de haut niveau, mais aussi de la méditation, du yoga et de relaxation.

 

Comment pratiquer cette respiration sans risque ?

 

Les exercices de respiration en sont pas à prendre à la légère, raison pour laquelle je vous suggère de regarder attentivement ces deux vidéos :

 

1ère vidéo : la respiration abdominale en sophrologie

 

2ème vidéo : la respiration ventrale par Claire du blog Univoix

Si vous avez aimé ces exercices et que vous maîtrisez bien la respiration abdominale,

je vous propose de découvrir prochainement une méthode encore plus relaxante : la relaxation profonde

Voici d’autres articles avec un sujet similaire:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Pourquoi cette question?