«

»

Avr 13

Ne remettez jamais au lendemain..

  • SumoMe

 

Ne jamais remettre au lendemain ce qu’on peut faire…..le surlendemain (rire…..)


 
onnaissez-vous la procrastination ?

Vous l’avez bien compris, il y a une petite erreur (volontaire) dans le titre, c’est de l’humour.

Mon maitre d’apprentissage ne cessait de me répéter cette phrase lorsqu’on était débordé, cela permettait de relativiser un peu.

 

En réalité, la procrastination, c’est l’habitude de remettre à plus tard ce que l’on pourrait faire le jour même, ceci en prétextant toutes sortes d’excuses :

« Je n’ai pas le temps aujourd’hui »

« Ceci n’est pas urgent »

« Je pourrais le faire demain »

 

Mais parfois, il est impératif d’AGIR immédiatement, sans quoi les retombées peuvent être ennuyeuses.

Il y a des raisons à cela, mais j’aborderai ce thème dans un autre sujet

 

Non, non, je vous assure que là, je ne fait pas de la procrastination, c’est simplement trop tôt pour vous divulguer cette information, même si elle est importante, car il est préférable d’aborder les thèmes les uns après les autres. Sinon, cela correspondrait à parler de géométrie avant d’avoir abordé les chiffres, l’addition, la soustraction, la division ou la multiplication

 

Selon les mêmes principes que les articles précédents, revenons à l’exemple de Thomas, 13 ans

 

Thomas

Thomas veut lui aussi trouver un sens à sa vie

http://www.freedigitalphotos.net/images/view_photog.php?photogid=2125

 

Il étudie pour avoir de bonnes notes à l’école et faire plaisir à ses parents. Ainsi, il évite de se faire gronder.

Il ne parle pas de son problème relationnel avec ses camarades d’école.

Il se dit qu’après tout c’est normal ce qui lui arrive, les gens intelligents sont des êtres à part qui  se retrouvent souvent seuls.

Tel est peut-être sa destinée

 

Scénario no 1

Thomas a toujours des bonnes notes, mais il se sent vraiment seul. Pas d’amis, pas de copine, mais des parents autoritaires avec lesquels il entretient une relation de peur et de soumission.

Un jour, alors que Thomas vient d’avoir 15 ans, arrive Jeff, un gars sympa qui semble s’intéresser à lui. Il lui propose de venir à une fête dans laquelle il pourrait rencontrer plein de garçons et de filles avec qui parler.

Pour une fois, il décide de mettre de côté ses études pour s’amuser un peu. Ses parents lui interdisent de sortir le soir, alors il décide de s’enfuir le soir par la fenêtre et de rejoindre la fête sans l’accord de ses parents .

Pour se détendre un peu, on lui propose de boire un verre d’alcool. Il n’en a pas envie, mais pour ne pas paraître différent des autres, il décide d’accepter.

Même s’il ne boit qu’un verres, avec l’effet de l’alcool, Thomas parvient pour la première fois à s’adresser aux autres avec confiance. Il s’aperçoit que ses nouveaux amis sont vraiment cool….

A 20 ans, le jeune Thomas sort de sa première cure de désintoxication…….

Vous pouvez le constatez, si le problème n’est pas connu, s’il est ignoré, la vie se charge de vous le rappeler.

 

Scénario no 2

Thomas demande à son professeur s’il pourrait rencontrer quelqu’un qui pourrait l’aider dans sa situation. Un éducateur social prend la peine d’écouter Thomas. Il  le rassure en lui disant qu’il n’est de loin pas le seul à vivre cette situation, mais qu’ il faut faire quelque chose pour changer cela.

Il propose tout d’abord une réunion avec ses parents. Lors de cet entretien, les parents prennent conscience du sentiment de solitude de leur fils et décident de lui donner davantage d’attention, et d’être un peu moins exigeant.

Thomas a toujours rêvé de faire du football, mais n’a jamais osé en parler à ses parents, car les études devaient passer avant tout.

Suite à cette discussion, ses parents l’inscrivent au club de foot du village. Thomas se fait de nouveaux amis, devient un excellent joueur grâce à une agilité peu commune chez un enfant de son âge.

Bien qu’ayant commencé un peu plus tard que ses nouveaux copains, il rattrape vite son retard grâce à un entrainement intensif qu’il s’impose avec joie, tant il est passionné par cette nouvelle activité.

Il continue à avoir d’excellentes notes à l’école et en plus, sa côte de popularité est monté en flèche grâce à ces excellents résultats sportifs….

 

Vos enfants ont des rêves, souvent cachés, ne laissez personne leur voler leurs rêves.

 

Apprenez à dialoguer avec eux, aidez-les à se réaliser, ne les empêchez jamais de découvrir leur talent sous prétexte que les résultats scolaires sont plus important.

Certes, ils le sont, mais ils ne leur serviront à rien si leur vie bascule dans des fléaux tels que l’alcool ou la drogue.

 

Les enfants sont les adultes de demain, nous devons en prendre soin. C’est eux qui prendront des décisions dans le futur et pour cela, ils vont prendre exemple sur vous.

Si vous leur montrez comment vous communiquez avec eux et qu’ils verront le résultat, ils en feront de même ensuite.

Réfléchissez donc à deux fois avant de laisser jouer votre enfant tout un après-midi à la console de jeu vidéo.

Demandez-vous si une activité moins virtuelle ne lui permettrait pas de s’épanouir davantage.

 

Demain, nous parlerons d’un exemple bien différent, celui de Jean qui,  à 60 ans,  appréhende le jour de sa retraite alors qu’il devrait s’en réjouir.

Même à cet âge, le besoin d’une prise de conscience est parfois nécessaire.

Le sens de la vie ne s’arrête pas à 40 ans….il ne s’arrête jamais.

 

Stephan.

 

N’hésitez pas à laisser un commentaire ci-dessous

Crédit photos : photostock / FreeDigitalPhotos.net

 

Voici d’autres articles avec un sujet similaire:

1 commentaire

  1. janette de illymity.com

    Bonjour Stephan

    Très bel exemple !
    C’est ennuyeux tout cet internet et console pour les enfants, c’est sûr.

    Bien cordialement
    Janette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Pourquoi cette question?