«

»

Avr 19

Ou va mener l’ambition de Philippe

  • SumoMe

 

Comment faire le bon choix, existe-t-il une méthode pour cela ?

outes personnes qui rencontre des difficultés dans sa vie devraient avoir envie que les choses changent.

Lorsqu’une personne prend conscience que sa situation ne correspond plus ses attentes, elle peut dès lors faire un choix, à savoir agir ou ne rien faire.

Si elle décide d’agir, elle confirme ainsi sa volonté de changer des choses dans sa vie.

La question est de savoir si ce qu’elle va obtenir correspond réellement à ce qu’elle veut.

Il y a-t-il un moyen pour assurer à une personne d’atteindre ce qu’elle veut ?

Encore faut-il que cette personne sache exactement ce qu’elle attend de la vie.

Qu’attendez-vous de votre vie ?

Y avez-vous déjà réfléchi ?

Interrogez les gens autour de vous, vous serez étonné de constater que la plupart du temps, ils ne savent pas ce qu’ils veulent réellement. La raison en est simple, ils ne se sont jamais posé la question.

Alors je vous la pose : Quel est le but de votre vie ?

Avant de le définir de manière précise, il convient maintenant de passer à l’étape qui suit la prise de conscience : l’observation

Observez attentivement votre vie.

Pour lui donner un sens, vous devez savoir où vous en êtes aujourd’hui.

Lorsque vous faites le point sur votre vie, vous devez prendre garde à la manière dont vous percevez celle-ci.

Continuons notre série d’exemple et parlons un peu de la situation de Philippe a 38 ans

 

 

Philippe

Philippe se pose des questions car il est ambitieux

http://www.freedigitalphotos.net/images/view_photog.php?photogid=851

 

Il est ambitieux et ne trouve pas dans son travail actuel les opportunités pour progresser comme il le souhaiterait.

Il n’ose cependant pas donner son congé en raison d’une conjoncture défavorable.

Si nous observions un peu la vie de Philippe:

 

Scénario no 1 :

Nous pourrions percevoir la situation ainsi :

Philippe a un travail, il doit déjà s’estimer heureux par les temps qui courent. Il n’a pas d’opportunité dans ce travail, peut-être il y a-t-il une bonne raison à cela.
Peut-être est-ce à cause de ses capacités trop faibles, de son manque de formation, ou encore à cause de son manque d’expérience dans le management, pour autant qu’il aspire à un poste de cadre.

 

Scénario no 2

Nous pourrions tout aussi bien avoir cette vision :

Philippe a un travail, mais il n’utilise pas ses capacités à 100 %. L’entreprise dans laquelle il travaille ne lui a jamais proposé de plan de carrière, mais cela ne veut pas dire qu’il n’existe pas de possibilités de progression.

Philippe n’en a jamais parlé à son supérieur direct. ni entrepris de démarche auprès d’un autre employeur, là sont peut-être les raisons pour lesquelles il n’a pas encore eu d’opportunité. Bien que la conjoncture soit difficile, Philippe possède un réel potentiel qu’il peut exploiter.

 

Cela peut paraître évident, mais si vous observez les gens qui se plaignent de leur situation, combien ont réellement pris conscience que s’il ne font rien, leur situation demeurera.

Lorsque Philippe décide de faire le point sur sa situation, il doit prendre garde à la façon dont il va la percevoir et ne pas commettre l’erreur que la plupart des gens lorsqu’ils font cette mise au point.

Quelle est l’erreur à ne pas commettre lorsqu’on décide de faire le point sur sa vie ?

Chacun peut avoir sa propre perception d’une situation donnée et c’est bien là le problème.

S’il existe plusieurs façons de voir les choses, il devient alors difficile de définir laquelle est la bonne, encore faut-il qu’il y en ai une bonne et une mauvaise.

Pour cette raison, il faut éviter de confondre une éventuelle réalité avec sa propre perception de la réalité. Si chacun dispose de ses propres vérités, personne ne connaît la vérité absolue.

Par conséquent, l’erreur à ne pas commettre est de croire que ce qu’on pense d’une situation est la réalité absolue.

Mais alors, que doit faire Philippe.

Il doit tout d’abord réunir les faits.

Les fais ne sont ni des suppositions, ni des comparaisons, ni des opinions, ni des suggestions. Les faits sont des faits.

Quels sont les faits concernant le cas de Philippe.

Les faits sont qu’il a un travail, qu’il dit aspirer à autre chose dont nous ne connaissons pas clairement le contenu. Qu’il n’en a pas parlé avec son employeur et qu’il n’a pas entreprise de démarche auprès d’un autre employeur.

Ce sont les faits. Pour le reste, ce ne sont que des opinions subjectives et inutiles, car elles ne concernent pas les faits.

Le sens de la vie, c’est tout d’abord observer sa vie pour en ressortir les faits, uniquement les faits, et ensuite décider là où on veut aller.

Maintenant que Philippe connaît les faits, il doit définir ce qu’il veut faire de sa vie.

Vous devriez en faire de même si vous désirez changer quelque chose dans votre vie.
Avant d’agir, vous devez non seulement savoir clairement dans quelle direction vous voulez aller, mais quel est votre point de départ.

C’est un peu comme le bateau qui part en mer, s’il sait qu’il quitte le port, il doit avoir une destination, sans quoi il risque fort de tourner en rond pendant un long moment.

Combien de personnes tournent en rond continuellement avec leurs problèmes ?

Désirez-vous maintenant savoir comment choisir votre destination ?

Je reviens bientôt pour vous donner quelques trucs pour cela, car vous le savez, ce n’est pas si simple de définir sa raison de vivre.

Stephan.

 

N’hésitez pas à laisser un commentaire.
Crédit photos : photostock / FreeDigitalPhotos.net

Voici d’autres articles avec un sujet similaire:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Pourquoi cette question?