«

»

Juin 30

La connaissance s’acquiert par l’expérience, tout le reste n’est que de l’information

  • SumoMe

La connaissance s’acquiert par l’expérience, tout le reste n’est que de l’information.

Cette citation d’Albert Einstein me rappelle un principe fondamental :

sans la pratique, la théorie ne sert à rien…

mais vous le savez déjà n’est-ce-pas ?

Alors, si c’est le cas, vous ne devriez avoir besoin de personne d’autre que de vous-même pour obtenir tout ce que vous voulez dans votre vie.

Mais est-ce vraiment le cas ?

Et si, en réalité, toutes les connaissances que vous pensez avoir acquises n’étaient …que de l’information recueillie dans des livres, puis rangée soigneusement dans un coin de votre cerveau…

En poussant plus loin ma réflexion, je me suis dit :  

« et si tout mes articles n’étaient que de l’information, de la nourriture pour le mental, l’ego, qui ne cherche qu’à accumuler des pseudo-connaissances pour se sentir supérieur aux autres….» 

Ainsi, lorsque j’affirme que vous attirez à vous ce à quoi vous pensez, que vous pouvez matérialiser vos pensées, que tout ce que vous envoyez dans l’univers vous revient … ne suis-je pas simplement en train d’avancer une théorie sans la prouver ?

 

Dans cet article, vous allez découvrir :

[list style= »arrow »]

  • Comment mettre en pratique la théorie
  • Les 3 conditions pour réussir tout apprentissage
  • Ce que je me répète chaque matin pour ne pas oublier la pratique

[/list]

 

Freedigitalphotos.net-Tightrope-Walker-David-Castillo-Dominici

Freedigitalphotos.net-Tightrope-Walker-David-Castillo-Dominici

Comment mettre en pratique la théorie :

Pour une fois, je vais faire simple. 

Si vous souhaitez mettre en pratique des techniques de développement personnel, simple et efficace, je vous offre ce cadeau (cliquez sur le lien ci-dessous) :

 

5 vidéos sur les grandes disciplines du développement personnel

 

Encore vous faudra-t-il mettre en pratique les quelques exercices qui sont proposés dans ces vidéos pour transformer ces informations en connaissances… par l’expérimentation.

Et s’il ne s’agissait que de belles promesses, comme c’est si souvent le cas de nos jours, en raison des démarches de marketing venant de toutes parts ne sont que des moyens à vous inciter à acheter un produit…

Je m’en suis aperçu encore récemment en parlant avec un ami qui souhaitait apprendre à parler anglais.

Il venait de recevoir un courriel dans lequel on lui promettait qu’il allait pouvoir apprendre à parler parfaitement l’anglais en 30 jours…

Sérieusement, si c’était vraiment le cas, tout le monde parlerait l’anglais, n’est-ce-pas ?

Qui a vraiment mis en pratique cette méthode miracle ?  Personne, bien entendu….

car il y a une grande différence entre la théorie et la pratique.

 

Un principe bouddhiste dit :

« la théorie, c’est quand on sait tout sur tout, mais que rien ne fonctionne »

« la pratique, c’est quand cela marche, mais on ne sait pas pourquoi »

 

Les 3 conditions pour réussir tout apprentissage :

J’ai alors dit à mon ami :

Si tu souhaites apprendre l’anglais, comme dans tout apprentissage, il te faudra réunir ces 3 conditions :

[list style= »check »]

  • As-tu au fond de toi une grande envie de le faire ? c’est indispensable pour ne pas abandonner,
  • Es-tu capable de te montrer persévérant et discipliné quotidiennement ? Ainsi, tu fera chaque jour un pas de plus vers ton but,
  • Peux-tu faire preuve de courage ? Ainsi, tu n’abandonnera pas ton rêve en cours de route.

[/list]

Et je lui ai montré ceci :

 

5 vidéos sur les grandes disciplines du développement personnel  

 

Apprendre une langue demande un investissement personnel quotidien, c’est indispensable.

Il paraît qu’il faut au minimum 200 heures pour commencer à se débrouiller et ceci, en utilisant les bonnes méthodes.

Ce n’est pas le sujet de cet article, mais si cela vous intéresse, j’ai trouvé ceci :

 

Combien de temps faut-il pour apprendre l’anglais  

 

Ce que je me répète chaque matin, pour ne pas oublier de pratiquer :

«je récolte ce que je sème et j’ai l’entière responsabilité de ma vie » 

Je me promets chaque jour d’observer ce qui se passe dans ma vie et j’essaie d’en tirer des enseignements pour passer à l’action.

Je ne dis pas que j’arrive toujours à émettre des pensées positives consciemment et orientées vers ce que je désire attirer à moi, mais je pense que ces dernières années, j’ai considérablement changer mon opinion sur les autres et sur le monde en général.

Lorsqu’il m’arrive de voir les choses de manière négative, j’en ai conscience et j’essaie de trouver le côté positif à tout cela.

Ensuite, je me focalise sur ce que j’ai envie et mon état se transforme instantanément.

Mais c’est un travail de longue haleine à faire sur soi, sans jamais renoncer, sans jamais se décourager. Il faut continuellement remettre l’ouvrage sur le métier.

Comme le disait si bien Rudyard Kippling dans son célèbre poème :

Si tu peux voir détruit l’ouvrage de ta vie,

Et sans dire un seul mot te mettre à rebâtir,

Ou perdre en un seul coup le gain de cent parties

Sans un geste et sans un soupir,

Si tu peux être amant sans être fou d’amour,

Si tu peux être fort sans cesser d’être tendre,

Et, te sentant haï, sans haïr à ton tour,

Pourtant lutter et te défendre ;

Si tu peux supporter d’entendre tes paroles

Travesties par des gueux pour exciter des sots,

Et d’entendre mentir sur toi leurs bouches folles,

Sans mentir toi-même d’un mot ;

Si tu peux rester digne en étant populaire, 

Si tu peux rester peuple en conseillant les Rois

Et si tu peux aimer tous tes amis en frères,

Sans qu’aucun d’eux soit tout pour toi ;

Si tu sais méditer, observer et connaître,

Sans jamais devenir sceptique ou destructeur,

Rêver, mais sans laisser ton rêve être ton maître,

Penser, sans n’être qu’un penseur ;

Si tu peux être dur sans jamais être en rage, 

Si tu peux être brave et jamais imprudent,

Si tu peux être bon, si tu sais être sage,

Sans être moral ni pédant ;

Si tu peux rencontrer triomphe après défaite

Et recevoir ces deux menteurs d’un même front

Si tu peux conserver ton courage et ta tête

Quand tous les autres les perdront ;

Alors les Rois, les Dieux, la Chance et la Victoire

Seront à tout jamais tes esclaves soumis

Et, ce qui vaut bien mieux que les Rois et la Gloire,

Tu seras un Homme, mon Fils.

 

N’hésitez-pas à laisser un commentaire ci-dessous

 

 

Voici d’autres articles avec un sujet similaire:

7 commentaires

Passer au formulaire de commentaire

  1. Helene@Objectif-Reussite

    Bonjour Stephan,

    Ce que je retiens : «je récolte ce que je sème et j’ai l’entière responsabilité de ma vie »

    Pour ne pas oublier de me le dire, je vais l’écrire en gros et l’afficher sans ma cuisine. (le temps d’en prendre l’habitude) Tiens et même dans mon bureau pour faire réagir mon entourage professionnel.

    je ne peux qu’abonder dans ton sens, pratiquer sans cesse avec persévérance, c’est l clé de toute réussite.

    Merci pour ce beau poème qui m’a toujours fasciné, il a bercé mon enfance, mon père nous l’avait accroché dans nos chambres. je suis heureuse de le retrouver ici.

    Belle journée,

    Hélène

  2. Helene@Objectif-Reussite

    Re-bonjour Stephan,

    j’ai oublié de dire qu’il n’est pas toujours aisé de pratiquer la pensée positive.

    Devant les difficultés de la vie que nous devons accepter comme des opportunités pour avancer et apprendre, il faut savoir faire appel aux merveilleuses ressources que nous possédons tous au fond de soi.

    Apprendre, persévérer et se faire confiance…

    Hélène

    1. Stephan Kaenel

      Merci Hélène pour ces deux commentaires.

      Je suis ravi que le poème vous remémore de bons souvenirs d’enfance, tout comme moi.

      En fait, tant qu’on a pas réalisé les effets bénéfiques de la pensée positive, on l’oublie.
      Mais le jour où la souffrance vient frapper à notre porte, on se souvient comme par miracle que les solutions sont en nous.

      Amitiés.

      Stephan.

  3. Danièle de Forme et bien-être

    Bonjour Stephan,
    Je suis de nature plutôt optimiste mais il m’arrive des coups de mou. J’essaie de trouver quelque chose de positif mais ce n’est pas toujours facile. J’ai bien aimé le poème que je ne connaissais pas. Il n’y a pas si longtemps encore je voulais tout apprendre comme beaucoup de personnes qui ont besoin de se former sur beaucoup de choses. Mais maintenant je me discipline en appliquant ce que j’apprends au fur et à mesure et je reviens dessus régulièrement car on a tendance à oublier, surtout les choses simples mais essentielles.
    bon week-end.
    Danièle

  4. Fabrice

    Bonjour Stephan,

    En fait je pense avoir déjà répondu à ton article en répondant à ton commentaire sur le blog de Danièle :

    http://bel-et-bien.net/bien-etre/comment-vivre-moment-present/

    Lorsqu’on écrit sur un blog, je pense qu’on peut sentir à partir de quel niveau ça vient. Est-ce qu’on le fait par obligation ? Est-ce qu’on écrit pour écrire, ou tout simplement est-ce qu’on écrit parce qu’on ressent le besoin de partager et de s’exprimer… En fait c’est plutôt ça qui compte. Si c’est fait avec le coeur, cela se ressentira. Si c’est fait avec la tête, cela se ressentira aussi.

    Si tu arrives à partager des choses que tu as mis en application et que tu as expérimentées, alors ça fera une grande différence !

    A bientôt,
    Fabrice

  5. zigashane Tim charles

    Bonsoir Stephan !
    j’aime bien la citation De A. Einstein qui dit  » la connaissance s »acquiert par l’experience et tout le reste n’est que De l’information  »
    j’aurai voulu avoir plus De precisions sur cette citation en me disant l »annee et l »occasion à la quelle Elle a été publiée par l »auteur ( A. Einstein )
    je pense ma question n »est pas pertinente.
    merci !

    1. Stephan Kaenel

      Bonjour Tim Charles,

      Tout est pertinent et la meilleure réponse est « je ne sais pas ». J’aime les paradoxes dont savait faire preuve Albert Einstein.

      Bien amicalement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Pourquoi cette question?