«

»

Avr 06

Comment vivre en mode conscient

  • SumoMe

Vivre en Pleine Conscience, c’est possible !

Dans la folle course à la croissance économique, la rentabilité, la performance, la productivité, la réduction des coûts, tous ces mots ont fait rage ces dernières années, mais seront-ils toujours d’actualité dans 1 année, dans 5 ans, dans 10 ans ?

95 % des gens vivent trop souvent en mode automatique et ne se rendent pas compte des conséquences que cela peut produire sur leur vie, mais aussi des conséquences que cela peut avoir sur la planète toute entière.

Et vous ?

Vivez-vous en mode conscient ou en mode automatique ?

Voici ce que vous allez découvrir dans cet article :

[list style= »guard »]

  • Un petit test pour découvrir votre mode de fonctionnement
  • Ce que vous apportent ces deux différents modes
  • Pourquoi il est si difficile de vivre en mode conscient
  • Trois outils merveilleux pour y parvenir (et je pèse mes mots…)

[/list]

Mode Conscient

Quel est votre mode de vie ?

Pour le savoir, je vous propose un petit test :

[list style= »arrow »]

  • À quoi avez-vous pensé il y a deux heures ?
  • À quoi avez-vous pensé hier matin ?
  • Sur quoi focalisez-vous vos pensées la plupart du temps ?
  • Êtes-vous seulement capable de vous en souvenir ?

[/list]

Si c’est le cas, bravo, cela veut peut-être dire que vous vivez déjà en mode conscient, mais ce n’est pas encore certain. Pour le savoir, continuez la suite du test plus bas.

Pour ceux qui n’ont plus aucun souvenir, ne réfléchissez pas plus loin, il y a de grande chance que vous fassiez partie des 95 % dont je parlais plus haut et que vous viviez la plupart du temps en mode automatique.

Mais surtout, ne culpabilisez pas, c’est parfaitement normal, c’est ce qu’on vous a appris à faire depuis votre naissance…..

Mais c’est dommage car, en réalité, lorsque vous vivez en mode automatique, vous n’utilisez que 10 % de votre potentiel et de vos capacités.

Il est peut-être temps pour vous de passer en mode conscient. Vous trouverez à la fin de cet article trois outils pour cela.

La suite, pour ceux qui ont une bonne mémoire :

Bien, pour ceux qui se souviennent de leurs pensées de la veille, continuons le test :

Sur les 60’000 pensées que vous avez émises hier, certaines concernaient des personnes, d’autres concernaient des évènements de votre vie se situant soit dans le passé, soit dans le présent, soit dans le futur.

LES questions que vous devriez absolument vous poser, ici et maintenant, pour savoir dans quels modes de fonctionnement vous passez vos journées, sont celles-ci :

[list style= »star »]

  • Quelles étaient la nature de vos pensées ?

  • S’agissait-il de pensées positives à l’égard de ces personnes ou situations ?

  • S’agissait-il d’opinions, de comparaisons, de critiques, de jugements  ou plutôt de faits réels ?

  • Et dans les deux cas, avez-vous conscience des effets que ces pensées ont eu  sur vous, sur votre environnement, sur votre avenir ?

[/list]

Les personnes qui ont pris connaissance des lois naturelles, comme la loi de cause à effet ou la loi de l’attraction savent les influences que peuvent avoir les pensées émises dans l’univers sur la matière et, ce de fait, restent attentives à cela.

Les personnes qui sont dans l’ignorance de ces phénomènes savent plus ou moins à quoi elles pensent, mais le font de manière inconsciente.

Elles s’imaginent que leur façon de penser ne change en rien leur vie, ni celles des autres.

À celles-ci, je leur conseillerai volontiers de lire cet ouvrage gratuit disponible sur mon site : 3 principes clés

En mode de vie conscient, vous savez que vos pensées ont un réel effet sur votre vie et vous y êtes attentif tout au long de la journée.

Vraiment ?

Cela n’est malheureusement pas aussi simple et nous allons voir pourquoi.

Pourquoi est-ce si difficile aujourd’hui de vivre en mode conscient ?

La raison en est simple :

dans un monde de performance à tout prix ou seul les résultats comptent en définitive, le mode conscient peut difficilement se faire une place, car elle nécessite de l’attention, de la présence.

Ces qualités ne peuvent être développées que dans un environnement calme et serein.

Le rythme de vie actuel engendre du stress et de la peur. Sous l’effet de ces deux facteurs, la présence consciente demande un effort presque surhumain pour les personnes qui ne s’y sont jamais entrainées avant.

C’est comme si vous demandiez à une personne n’ayant jamais fait de sport de courir un 100 mètres en moins de 15 secondes .

Par contre, dès le moment où vous commencez à entreprendre cette démarche, tout devient beaucoup plus facile.

La surcharge de travail devient une opportunité pour apprendre à mieux s’organiser.

Le stress devient un signal positif vous amenant à modifier votre manière de penser et d’agir, l’adrénaline créée par le stress vous permet d’être plus efficace et vigilant, sans fatigue, sans culpabilisation, sans recherche de la performance absolue mais plutôt la recherche de l’épanouissement personnel.

Comment pouvez-vous vous entraîner à vivre en mode conscient ?

Voici la bonne nouvelle du jour !

Voici trois merveilleuses techniques (j’utilise le terme merveilleux car c’est réellement le cas, c’est du vécu !) qui vous permettent de faire cela :

[list style= »guard »]

[/list]

Ces trois outils sont différents et complémentaires.

Si vous pouvez utiliser les trois, c’est mieux.

Si vous n’en utilisez qu’un seul, c’est bien aussi.

Mais si vous ne faites rien, alors vous continuerez à obtenir ce que vous avez toujours obtenu jusque-là, c’est à vous de voir, vous êtes libre…

Dans un prochain article, je vais aborder un sujet qui me passionne : la science des nombres.

Alors, restez attentif !

Voici d’autres articles avec un sujet similaire:

2 commentaires

  1. Helene@reussite

    Bonjour Stephan,

    Vivre dans un monde conscient, hum…j’espère que nous sommes nombreux à vivre dans ce monde! Etre réduit à l’état de robot n’est pas du tout satisfaisant et nous apporte guère de joie dans notre vie de tous les jours.

    Yes! J’ai passé le 1er test ! je me souviens parfaitement ce que j’ai fait et pensé il y a 2 h: à ce que j’allais mettre dan mon assiette et à l’écriture de mon prochain article.

    Hier matin, aux personnes que j’allais rencontrer et aux tâches de la journée à effectuer absolument pour terminer cette semaine de travail avec l’esprit tranquille.

    La plupart du temps je focalise mes pensées sur la créativité et l’efficacité pour conduire mes projets à bon port.

    Quant à la suite, je fuis toute pensée négative, ce n’est pas toujours évident car l’entourage est parfois néfaste. Il bien plus constructif de se tourner vers le bon côté en toute chose et de voir en autrui ses richesses.

    « La surcharge de travail devient une opportunité pour apprendre à mieux s’organiser »:
    C’est au combien vrai! Cette surcharge de travail devient alors un moteur puissant dans l’action, dans cet état d’esprit je me surprend à être plus productive que jamais.

    Je connais la numérologie sans vraiment l’utiliser, est-ce vraiment une science à prendre au sérieux? Ou plutôt peut-elle être un outils de développement personnel et une aide pour réussir?

    Hélène

    1. Stephan Kaenel

      Bonjour Hélène,

      Tout d’abord…bravo ! Excellente mémoire…et il me semble que vous vivez vraiment le moment présent en toute conscience…
      Donc, selon ma théorie, vous êtes dans les 5 %, génial non ?

      En ce qui concerne la numérologie, oh que oui c’est à prendre au sérieux…. si j’avais eu cet outil il y a 15 ans, je me serais éviter bien des soucis.
      Mais je devais apparemment passer par là.

      Je vais aborder ce thème dans un prochain article, tant la numérologie m’a aidé à m’en sortir depuis 3 ans, tout comme la méditation d’ailleurs.
      Tout est lié, il n’y a rien dans ce monde qui ne soit là au hasard…..après, tout dépend ce qu’on en fait… l’intention compte davantage que les actes.

      Merci dans tous les cas pour votre commentaire et à bientôt.

      Amicalement.

      Stephan.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Pourquoi cette question?