«

»

Jan 11

Le voyage est plus important que la destination

  • SumoMe

 

Comment vivre le voyage, c’est-à-dire l’instant présent, sans se soucier de la destination ?

arfois des mots, des phrases viennent à votre rencontre et vous sensibilisent sur un aspect de la vie, voir même sur le sens de votre vie.

J’ai vu récemment avec mon épouse cet excellent film que vous avez peut-être aussi vu et qui s’appelle « Sexy Dance 3 ».

 C’est le genre de film qui me détend car il fait appel à mes rêve d’enfant : celui d’être un artiste.

Vers la fin du film, Moos, un des danseurs vedettes du film, prononce cette phrase qui est en réalité une tournure différente de la citation de Stevenson :

 

 « le voyage est plus important que la destination »

 

Depuis ce dimanche là, cette phrase revient sans cesse dans mon esprit. Comme s’il  s’agissait d’un message important que je dois comprendre maintenant.

 

voyage en bateau

Prenez le temps d'apprécier le voyage sans vous soucier de la destination

http://www.freedigitalphotos.net/images/view_photog.php?photogid=172

 

Devons-nous réellement nous soucier du chemin qui mène au but, alors que la plupart des  entreprises ne parlent que de croissance, d’objectifs à atteindre, de réduction de coûts.

 

La réponse est simple et le sens de la vie peut résumer ainsi :
 
Vivez l’instant présent de votre mieux.

 

Le chiffre d’affaire, le nombre de ventes, le bénéfice net, voilà ce que les entreprise  affichent régulièrement pour voir le cours de leur action grimper en bourse.

 

Mais comment ses résultats sont-ils atteints ?

Dans la joie et la bonne humeur ?

Ou plutôt dans la souffrance, dans la peur d’une conjoncture défaillante, dans  le stress ou toutes autres manifestations désagréables ?

 

La satisfaction des employés ne devrait-elle pas être le critère principal d’évaluation de la qualité et de fiabilité d’une entreprise ?

 

Nous touchons là un point essentiel :
 
l’être humain a besoin d’activités bien vécues pour se ressourcer et mettre à profit son incroyable créativité.

 

La frustration, la culpabilité, la peur de l’échec, font parties de ces causes qui sont à l’origine de votre manque d’énergie, de votre fatigue, de vos maladies.

 

Si vous êtes un employé, comment réagirait votre patron si vous lui présentiez cet article ?

Si vous êtes patron, avez-vous conscience des bienfaits des activités bien vécues ? Essayez-vous de réduire au maximum les frustrations de vos employés ?

 

Comme le dit si bien Bruno Lallement : « tout phénomène résulte d’une multitude de causes et de conditions. »

 

Et si nous commencions tous à accorder davantage d’attention aux causes et conditions que nous créons chaque jour, par nos paroles, par nos actes, par nos pensées, afin de prendre conscience de la manière dont nous les ressentons ?

 

Laissez votre commentaire ci-dessous, il fera ainsi partie du voyage qui permet à ce blog  d’exister :

 Stephan

Voici d’autres articles avec un sujet similaire:

2 commentaires

  1. tomas

    merci pour le rapel

    1. admin

      Bonjour Thierry,

      De rien, la vie n’est qu’un rappel d’enseignements que l’on doit apprendre (ou se souvenir ?) et tant que ces enseignements ne sont compris, ils reviennent à l’infini.
      Puis un jour, vient la clarté, celle qui permet de passer à autre chose, d’avancer, d’évoluer vers notre éventuelle destinée.

      Stephan.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Pourquoi cette question?